Givry

 

En bordure de la côte chalonnaise, GIVRY jouit de plusieurs richesses : sa forêt, sa plaine à blé et évidemment son vignoble. Mais ce qui frappe l'oeil lorsqu'on pénètre dans cette ancienne ville fortifiée, ce sont ses monuments historiques.
Un certain art de vivre règne. La population, 3988 habitants, n'a cessé de croître ces vingt dernières années. Commerçants, artisans, associations culturelles et sportives font vivre la ville tout comme les PME installées sur la Commune.
Le vignoble actuellement de 260 ha, s'étend sur la commune de Givry et ses trois hameaux: Cortiambles, Poncey et Russilly ainsi que sur les communes de Dracy-le-Fort et Jambles; 35% de cette surface produisent des Givry 1er cru, soit 27 clos ou lieux-dits. La naissance de l'appellation d'origine contrôlée date du décret du 8 février 1946. Les plants principaux sont le Pinot noir pour le Givry rouge et le chardonnay pour le Givry blanc
Dès le Moyen-Age, le vin est la richesse essentielle de notre cité. On peut retrouver dans les archives de la commune, les noms des clos que nous connaissons actuellement.

 

GIVRY est un très vieux bourg dont la fondation remonte à l'époque gallo-romaine, une ville fortifiée dont les remparts sont encore apparents auprès de la mairie établie dans une des anciennes portes de la cité. Cet hôtel de ville, classé parmi les plus beaux de France, édifié en 1771, est un chef-d'oeuvre de l'architecte-ingénieur chalonnais, Emiland Gauthey, également à l'origine de la mise en chantier de l'église (1770), construite en partie en pierre de GIVRY.

 

GIVRY tourisme, avec la "voie verte".
Au cœur d'une nature préservée, "la Voie Verte de la Côte Chalonnaise à Cluny" chemine, de GIVRY à CLUNY, sur une longueur de 44 kms, à travers l'un des plus remarquables terroirs français. Elle est conçue pour les amateurs de randonnées cycliste, pédestre et équestre. Elle sillonne une terre sur laquelle s'élève la plus forte concentration d'abbayes, d'églises et de chapelles romanes d'Europe.